Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2011

NAISSANCE DE « SAVE HUMANITY »

logo.jpg

SAVE HUMANITY est une organisation apolitique
et
 à but non lucratif

Le siège international est fixé en République du Togo

Fondateur : Abou Cherif
- connu sous le nom de Sheriff Hiroshima -

sheriffhiroshima@gmail.com - Tél: (00228) 98 21 56 41

 

Présentation de l’Organisation « Save Humanity 

Reconnaissant que le développement est un processus global, économique, social, culturel et politique, qui doit traiter tout être humain avec égalité, amour et compassion.

Reconnaissant également que la Non-Violence est la force la plus grande à la disposition de l’Humanité.

Ce sont là, les raisons qui motivent la création de cette Organisation de lutte contre la violence et de défense des droits humains, dénommée : «Save Humanity».

Les Objectifs de Save Humanity sont :

Lutter contre la violence en milieu scolaire et universitaire ;

Œuvrer pour la formation civique ;

Promouvoir les échanges culturels ;

Apporter de l’aide morale, matérielle et financière aux victimes de persécution, aux démunis et sinistrés ;

Promouvoir le développement personnel et la transformation sociale ;

Créer une conscience globale qui ouvre la porte à une véritable culture de paix et de non-violence.

Pour atteindre ses objectifs, l’Organisation use des moyens suivants :

Créer des Clubs Humanistes dans les écoles et universités, en vue de former les élèves et étudiants à adopter des comportements civiques et  non violents ;

Dispenser des cours gratuits basés sur l’enseignement du Nouvel Humanisme;

Organiser des ateliers de formations, des conférences, des forums, des colloques, des tables rondes, des séminaires ;

Mobiliser l’opinion mondiale pour dénoncer tous les cas de violation des Droits de l’Homme à travers la méthodologie de la non-violence active ;

Faire des propositions aux gouvernements, aux organisations politiques, sociales et autres institutions en crise, en vue d’adopter une stratégie non violente  et épargner des pertes de vies humaines ;

Organiser des activités socio-communautaires, culturelles, éducatives et sportives pour la promotion de la Paix et la Non-Violence ;

Soutenir et construire des centres d’orphelinat et de réinsertion ;

Apporter des aides morales, médicales, vivrières et matérielles aux malades et blessés se trouvant dans les centres hospitaliers, aux prisonniers, aux démunis et sinistrés de différentes communautés ;

Collaborer avec les organisations locales et internationales ayant le même but et objectifs.

15/11/2011

LES SYSTEMES FINANCIERS MONDIAUX - LES GRANDES BANQUES D'AFFAIRES - SONT DES DICTATURES

http://www.lepost.fr/article/2011/11/15/2638746_euro-plouf-operation-nettoyage-3-coups-d-etat-en-europe-en-3-semaines.html

A SUIVRE ICI AUSSI
Opération Nettoyage : 3 coups d'Etat en Europe en 3 semaines

http://www.lepost.fr/article/2011/11/15/2638746_euro-plouf-operation-nettoyage-3-coups-d-etat-en-europe-en-3-semaines.html

 

QUI GOUVERNE VRAIMENT ?

http://worldpeace.hautetfort.com/archive/2010/08/01/qui-gouverne-vraiment.html

01/11/2011

UN VENT DE FRONDE SOUFFLE DANS L'EGLISE... SUITE

pretre.jpg
http://www.pfarrer-initiative.at/

329 prêtres réformistes font trembler l’église catholique et appellent à la désobéissance. (Appel traduit en 7 langues !)

APPEL A LA DESOBEISSANCE
Dimanche de la Trinité, 19 juin, 2011

Le refus de Rome d’adopter des réformes depuis longtemps nécessaires et l'inaction des évêques, ne permettent pas seulement, mais exigent, que nous suivons notre conscience et que nous agissions de manière indépendante:

Nous, prêtres demandons que soit établies de nouvelles bases pour l’avenir:
1 NOUS ALLONS, à l’avenir, lors de chaque célébration, intercéder pour la réforme de l’Église. Nous prenons ici au sérieux la parole biblique : Demandez et vous recevrez. La liberté de parole prévaut devant Dieu.

2 NOUS N’ALLONS, plus refuser l'eucharistie aux croyants de bonne volonté. Cela vaut spécialement pour les divorcés-remariés, pour les membres des autres Églises chrétiennes et dans certains cas aussi pour ceux qui ont officiellement quitté l'Église*.

3 NOUS ALLONS, éviter autant que possible de célébrer plusieurs fois les dimanches et les jours de fête, ou d'engager des prêtres mobiles ou inconnus des communautés où ils viennent célébrer. Mieux vaut des célébrations organisées sur place par les communautés elles-mêmes que des tournées liturgiques.

4 NOUS ALLONS utiliser le terme «Célébration Eucharistique sans prêtre» pour une liturgie de la Parole avec la distribution de la communion. Nous remplirons ainsi le devoir dominical dans une période pauvre en prêtres.

5 NOUS N’ALLONS plus prendre en compte l'interdiction de prêcher qui a été faite aux laïcs formés et aux professeurs de religion. C'est justement dans les temps difficiles qu'il est indispensable d'annoncer la parole de Dieu.

6 NOUS ALLONS œuvrer pour que chaque paroisse ait un responsable : homme, femme, marié ou non, à temps plein ou non. Nous appelons à revoir l'image du prêtre plutôt que de fusionner les paroisses.

7 NOUS ALLONS nous saisir de toute occasion de nous exprimer publiquement en faveur de l'ordination des femmes et des hommes mariés. Nous souhaitons d'avance bienvenue à ces collègues dans le ministère.

Nous exprimons notre solidarité avec nos confrères qui, en raison de leur mariage, n'ont plus le droit d'exercer leur sacerdoce, mais aussi avec ceux qui continuent leur ministère tout en entretenant une liaison avec une autre personne. Ces deux groupes suivent leur conscience, tout comme nous qui nous exprimons ici. Nous les considérons comme nos frères, tout comme le pape et les évêques**. Nous n'avons qu'un maître, et, entre chrétien(ne)s, nous devrions tous nous appeler frères et sœurs. C'est pour cela que nous voulons nous lever, pour cela que nous voulons nous engager, pour cela que nous voulons prier.

* Nous faisons ici référence à ceux qui ont officiellement déclaré ne plus faire partie de l'Église Catholique. Certains pour éviter la taxe de l’église en signe de protestation.

** C’est une référence au mot « Mitbruder » utilisé ici plutôt que « Bruder» (frères). Ce terme est employé pour parler des clercs à l’exclusion des laïcs.

---------

REACTION

L'appel à la désobéissance des prêtres autrichiens Le Monde 31.08.11
http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/08/31/l-appel-a-la-desobeissance-des-pretres-autrichiens_1566020_3214.html

Pour le théologien Paul Zulehner, il faut que l'Eglise catholique agisse vite si elle veut éviter un schisme.
... Pas question de faire machine arrière, affirme le chef de file de la révolte, le père Helmut Schüller, qui était vicaire général de Vienne et bras droit de Mgr Schönborn de 1995 à 1999 et a dirigé en Autriche l'organisation Caritas. Sa campagne, dit-il, vise à forcer la hiérarchie catholique à accepter officiellement des changements déjà entrés dans les faits.

http://haute-normandie.france3.fr/info/des-pretres-rouennais-appellent-a-la-desobeissance-70725081.html?onglet=videos&id-video=ROUE_1503329_071020110919_F3
Dix-sept prêtres du diocèse de Rouen ont signé "L'appel à la désobéissance"
Vidéo 2'07" info FR3 Haute-Normandie 8 oct. 2011‎