Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2014

MILAN BIHLMANN ET MUAMMER YILMAZ : UN TOUR DU MONDE EN 80 JOURS

Milan Bihlmann et Muammer Yilmaz, deux amis qui se sont rencontrés en 2010 à Berlin, viennent de mettre fin à leur tour du monde en 80 jours. Ils ont réussi à boucler ce périple sans un euro en poche, en comptant uniquement sur la générosité et l'hospitalité des personnes rencontrées tout au long de leur aventure.

TOUR DUMONDE.jpg

* Notre défi, faire le tour du monde en 80 jours sans argent.

* Lors de ce périple, nous avons souhaité prouver que le monde est bien plus empathique et généreux que ce que l’on peut croire.

* Tous les pays regorgent de personnes formidables, qui, quels que soient leurs religion, style de vie et couleur de peau, nous ont offert des sourires, de la chaleur et leur hospitalité.

* Depuis le 9 septembre, nous avons parcouru plus de 47000 km, traversé 19 pays différents et rencontré des milliers de personnes solidaires.

* Aujourd’hui, nous sommes revenus à Paris, notre point de départ, mais notre aventure n’est pas terminée pour autant.

* Il est temps de rendre ce qui nous a été donné, et nous avons décidé de nous investir dans le soutien et l’éducation des enfants d’Haiti en lançant une campagne de levée de fonds. Nous serons également présents pour les aider sur le terrain en février 2015.

* Nous avons beaucoup d’autres projets que nous avons hâte de partager avec toutes les personnes qui nous ont soutenues.

* En attendant, rendez-vous le vendredi 28 novembre à 9h du matin sous la Tour Eiffel pour clôturer tous ensemble cette belle aventure.


https://fr.news.yahoo.com/un-tour-du-monde-sans-un-euro-en-poche-140219216.html

http://www.optimistic-traveler.com/

02/11/2014

JOSE MUJICA, DIT PEPE

Le dimanche 26 octobre 2014, les Uruguayens ont voté pour élire leur nouveau président. Le sortant José Mujica, dit Pepe, a marqué les esprits par un mode de vie très simple. Le président reverse 90% de son salaire à des œuvres caritatives, il a mis en place une politique libertaire, a dépénalisé le cannabis et autorisé le mariage homosexuel. Portrait.


http://www.humanite.fr/uruguay-pepe-tabare-et-les-autres-...

27/08/2014

LES PALESTINIENS TEMOIGNENT ET DENONCENT LE HAMAS

http://www.europe-israel.org/2014/08/video-gaza-des-palestiniens-temoignent-et-denoncent-le-hamas/

Anina, réfugiée palestinienne interviewée sur France Info, dénonce le Hamas et indique que les manifestants pro-gaza se trompent car ils ne soutiennent pas le peuple palestinien mais le Hamas qui martyrise le peuple. Ramad et Mahomoud se cachent car ils sont recherchés par le Hamas. Nonie Darwish, femme palestinienne de Gaza, parle des djihadistes du Hamas, de l’Islam radical…

Ces témoignages sont accablants sur la terreur que fait régner le Hamas sur les palestiniens : boucliers humains, sévices, meurtres, l’organisation terroriste détourne l’aide humanitaire et affame le peuple.

Pour manger et survivre il faut appartenir au Hamas…

Anina : C’est vrai, des civils, des enfants, des femmes tombent à Gaza. C’est parce qu’Israël bombarde les Palestiniens. Mais aussi il faut revenir sur la cause. Pourquoi Israël a bombardé les Palestiniens, ou pourquoi ça se passe de cette façon-là.

Moi je tiens, en étant palestinienne, moi je tiens responsable le Hamas. Parce que c’est le Hamas qui a refusé la trêve après le 19 décembre. C’est le Hamas qui utilise les civils comme boucliers humain. Ils utilisent les régions les plus peuplées pour lancer leurs roquettes. Ils font ce qu’ils veulent ! Ils lancent des roquettes et les civils meurent à leur place.

L’explosion qui s’est passée à l’école à Jabaliya : les hommes étaient là et les gens sont sortis pour demander aux militants de Hamas de foutre le camp. Dans la cité où j’habitais, ils sont venus devant le bâtiment. Ils ont lancé deux roquettes et j’ai perdu deux voisins et j’en ai une centaine qui semblent blessés jusqu’à maintenant.

France info : Vous voulez dire que la Hamas lance des roquettes d’endroits où il y a des civils et des enfants?

Anina : Oui.

France Info : …en sachant que les bombardements israéliens vont faire des victimes parmi cette population ?

Anina : Oui. Les gens n’ont pas le droit de dire non à Hamas, parce que Hamas va les faire payer très cher après l’incursion israélienne. Hamas ne représente pas toute la Palestine. Moi j’étais très touchée de voir qu’il y a une solidarité internationale pour manifester en ce qui concerne ce qui se passe actuellement à Gaza. Mais j’étais aussi désolée parce qu’il y avait un ou deux drapeaux palestiniens et le reste c’était des drapeaux du Hamas.

Et les gens doivent comprendre que vous êtes en train de soutenir le Hamas. Il faut soutenir les Palestiniens parce que le Hamas ce n’est pas la Palestine. Ça c’est premièrement. Et deuxièmement, c’est tout ce que vous êtes en train de voir comme aide humanitaire. Les sympathisants et les membres du Hamas bénéficient de cette aide humanitaire et jusqu’à maintenant, je connais des gens qui n’ont même pas de farine, même pas du pain. Ça fait deux jours ou trois jours qu’ils n’ont rien mangé. Parce qu’ils ne sont pas du Hamas, tout simplement. Si vous ne faites pas partie du Hamas, vous n’avez pas le droit à l’aide humanitaire…