Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2010

LES GEANTS DES TEMPS ANCIENS

GEANT.jpgVoici un livre "Le Livre des Rois" de Ferdowsi (Sindbad, Actes Sud) qui parle des géants des temps anciens.

La Perse au temps des géants des temps anciens. Ceux-ci sont décrits comme des hommes ayant des bras comme des troncs d'arbre, etc... Il est cité aussi Zorastre, un prophète ayant missionné l'Amérique Latine avant l'arrivée des colons espagnols.
 
Voici une vidéo très intéressante parlant et expliquant les géants dont les restes ont été découverts au 20e siècle.
http://www.dailymotion.com/swf/mn8xhwIqpLcox2963

 

 

GEANT2.jpg

Beaucoup en parlent :

http://bibleetdecouvertes.free.fr/textes/geants1.htm

http://www.webzinemaker.com/admi/exec/print.php3?ident=ph...


------------


Ibn Fadlan a été envoyé de Bagdad en 921comme secrétaire d’un ambassadeur du Calife Al-Muqtadir, le roi des Bulgares de la Volga.
Il décrit un peuple qu’il nomme les Rūs’ (روس) ou Rūsiyyah identifiés par la majorité des érudits comme étant les Rus′ ou varègues, ce qui ferait de son récit un des premiers portraits des Vikings.
Les Rūs’ sont présentés comme des commerçants tenant négoce sur les rives proches du camp bulgare. Ils sont décrits comme ayant les corps les plus parfaits qui soient, aussi grands que des palmiers avec des cheveux blonds et une peau vermeille. Ils sont tatoués du cou jusqu’aux pieds avec des motifs d’arbre et d’autres figures, tous les hommes étant armés d’une hache et d’un long couteau.
Il a également décrit en grand détail l’enterrement d’un de leurs chefs de clan comprenant un sacrifice humain.
« Les Rus' vivent sur une île couverte de broussailles et de forêts épaisses dont le tour nécessite trois jours de marche… ; Ils pillent les Slaves qu’ils atteignent à l’aide de navires ; ils les emmènent au loin comme esclaves et… les vendent ; Ils n'ont aucun champ, ne vivant que de ce qu’ils obtiennent… des terres des Slaves ; Quand un fils leur naît, le père se dirige vers le nouveau-né, l’épée à la main et, la jetant à terre, il lui dit : “Je ne te lèguerai aucun bien : tu n’auras ce que tu peux te procurer avec cette arme.” »
« Ils portent des vêtements propres, se peignent tous les jours les cheveux et les hommes se parent de bracelets d’or. Ils traitent bien leurs esclaves qui portent également des vêtements somptueux, parce qu’ils consacrent tous leurs efforts au commerce. Ils ont beaucoup de villes. Ils ont une attitude des plus amicales envers les étrangers et les étrangers cherchant refuge. »

Les commentaires sont fermés.