Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2013

POURQUOI L'OCCIDENT VEUT INTERVENIR EN SYRIE ?

http://www.pressenza.com/fr/


LIVRE

http://www.editionsdemilune.com/agent-orange-apocalypse-viet-nam-p-33.html
Cet ouvrage a été élu "Livre du Mois" par la rédaction de la Revue écologiste mais passé sous silence !!
Il est disponible en librairie.
Dow Chemical, Monsanto, Diamond, Uniroyal...
Découvrez les crimes impunis des marchands de la mort.
actualités,connaissance,sciences,société,politique,humanisme,nation humaine universelle,spiritualité,conscience universelle,informations

LIENS

SYRIA NEWS :  http://www.youtube.com/watch?v=XPXwGKDrMQw&feature=share&list=UUmA0uNMDy4wx9NHu1OfAw9g

SYRIE : une carte contenant les principales ressources du pays : http://r0.unctad.org/infocomm/francais/countries/pays/Syrie.htm

SYRIE : http://www.cosmovisions.com/SyrieTable.htm

SYRIE : http://lewebpedagogique.com/alepado/2008/09/14/les-ressources-economiques-de-la-syrie/

http://www.pressenza.com/fr/2013/08/paix-construction-collective/

http://www.pressenza.com/fr/2013/08/les-organismes-latino-americains-et-caribeens-ont-des-choses-a-enseigner-au-conseil-de-securite-de-lonu-mppre/

http://www.pressenza.com/fr/2013/08/syrie-et-armes-chimiques-la-force-de-destruction-du-mensonge/

http://www.pressenza.com/fr/2013/08/leau-est-pour-la-communaute-de-developpement-dafrique-australe-sadc-ce-que-le-charbon-etait-a-la-creation-de-lue/

http://www.pressenza.com/fr/2013/08/fidel-castro-le-mensonge-tarife/

http://www.pressenza.com/fr/2013/08/university-for-peace-costa-rica/

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/non-a-l-intervention-militaire-140124

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vers-une-guerre-occidentale-140091

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/syrie-soif-de-sang-140153

24/07/2013

DEUX SOEURS QUAKER CREENT UN ABECEDAIRE ANTI-ESCLAVAGE

Source :

>> http://www.flickr.com/photos/mississippi-dept-of-archives...

>> http://fluctuat.premiere.fr/Societe/News/Un-abecedaire-an...

>> http://www.kuriositas.com/2013/07/the-anti-slavery-alphab...

En 1846, époque où l’esclavage existe encore dans certains pays, les sœurs d’obédience quaker Hannah et Mary Townsend publient aux USA un abécédaire destiné aux esclaves afin qu’ils brisent leurs chaînes.

Les deux femmes voyaient en l'éducation une solution pour que les Noirs changent leur destin et sortent de la servitude. S'il fallait sensibiliser les adultes par rapport à leur terrible situation, la progéniture des esclaves était tout aussi importante : en l'éduquant, il était possible de casser ce cercle vicieux qu'est l'esclavage, leur faire prendre conscience de leur état qui n'est pas normal. Avant le début de la guerre de Sécession entre le Nord et les Confédérés, l'esclavage était déjà une question sensible au sein de la société américaine.

anti-slavery-alphabet-primer-1846-front-cover_w525.jpg

7852129066_bc0fb25cca_b.jpg

A.jpg

A est un abolitionniste
Un homme qui veut libérer
L'esclave misérable - et de donner à tous
Une liberté égale.

B est un frère avec une peau
De teinte un peu plus foncée,
Mais aux yeux de notre Père céleste,
Il est aussi cher que vous.

C.jpg
C est le champ de coton, dans laquel
Est entraîné Ce frère blessé,
Lorsque, comme l'esclave de l'homme blanc, il peine
Du matin tôt jusqu'au soir.

D est le maître, froid et sévère,
Qui suit, fouet à la main,
Pour punir ceux qui osent se reposer,
Ou désobéissent aux ordres.

E.jpg
E est l'aigle, planant haut,
Un emblème de la liberté,
Mais alors que nous enchaînons notre frère l'homme,
Notre nature, elle ne peut pas l'être.

F est le cœur malade du fugitif,
L'esclave qui fuit,
Et voyage à travers la nuit morne,
Mais se cache le jour.

H.jpg
G est le Gong, dont le bruit de roulement,
Avant que la lumière du matin,
Appelle le petit esclave de couchage,
Au travail jusqu'à la nuit.

H est le chien à son maître formé,
Et appelé à l'odeur de la piste
De la malheureuse fugitive,
Et lui ramener tremblante.

I.jpg

I est l'Enfant, des bras,
De sa mère aimée déchiré,
Et, lors d'une vente aux enchères publiques, vendu
Avec les chevaux, les vaches et le maïs.

J est la prison, où sur le plancher
Cette mère malheureuse gisait,
Jusqu'à ce que son cruel maître vint,
Et l'emporta.

K.jpg
K est le ravisseur, qui a volé
Ce petit enfant à sa mère -
Hurlant, il s'accrochait autour d'elle, mais
Il les a arraché l'un à l'autre.

L est L'homme au fouet, qui brutalement
Retourna sa tête,
Menaçant que "s'il pleurait encore,
Il le fouetterait jusqu'à ce que mort s'en suive".

M.jpg

M est le marchand du nord,
Qui achète des esclaves pour produire -
Donc, ils sont volés, fouettés et travaillent,
Pour lui, et pour notre usage.

N est le Negro, marchant libre
Dans sa maison lointaine,
Enchanté "Neath les palmiers" ombre
Et noix de coco et se déplacer.

O.jpg
O est l'arbre Orange, qui a fleuri
A côté de la porte de sa cabane,
Quand les hommes blancs lui ont volé sa maison
Pour ne plus jamais la revoir.

P est le Parent, affligé,
Et pleurant tout seul -
L'enfant sur qui il aimait s'appuyer,
Son fils unique, est parti !

Q.jpg
Q est le quartier, où l'esclave
De grossière nourriture est alimenté,
Et où, avec peine et douleur usés,
Il cherche son grabat.

R est le "riz-marais, humide et solitaire"
Lorsque, fatigué, jour après jour,
Il travaille jusqu'à ce que la fièvre
Sa force et sa vie partent.

S.jpg
S est le sucre, que l'esclave
fait difficilement en peinant,
À mettre dans votre tarte et votre thé,
Votre bonbon, et votre gâteau.

T est rang du plan de tabac,
Élevé par des esclaves aussi:
Une chose toxique et mauvaise,
Pour messieurs à mâcher.

U.jpg
U est pour le Haut-Canada,
Lorsque le pauvre esclave a trouvé à
Se reposer après toutes ses pérégrinations,
Car il est sur le sol britannique !

V est le navire, où dans la sombre
Malodorante et étouffante attente,
Des centaines d'Africains sont emballés,
Apporté au-delà les mers, et vendus.

W.jpg
W est le pilori,
Pour que l'esclave est lié,
Alors que sur son dos nu, le fouet
Donne plus d'une plaie saignante.

X est pour Xerxès, célèbre jadis;
Un guerrier poupe était-il
Il a combattu avec des épées et laisser la vérité et l'amour
nos seules armes qui soient.

Y.jpg
Y est pour la jeunesse - le temps pour tous
Courageusement à la guerre contre le péché;
Et pense pas qu'il puisse jamais être
Trop tôt pour commencer.

Z est un homme zélé, sincère,
fidèle et juste, et vrai,
Un plaideur sérieux pour l'esclave -
N'allez-vous pas l'être aussi ?

20/07/2013

DECLARATION DE SAINT-PETERSBURG

DECLARATION LUE PAR IBN WARRAQ
www.youtube.com/watch?v=aXGz7QVq4sA

 
La déclaration de St. Petersburg lue par Ibn... par carliste2

Les 4 et 5 mars 2007 a été organisé à St. Petersburg en Floride (Etats-Unis) le sommet de l’islam laïque. Pour ses intervenants, l’objectif est de promouvoir la liberté de conscience et les droits de l’homme en terre d’islam par une critique de l’idéologie mahométane qui reste, à leurs yeux, «dogmatique, fanatique, médiévale, sclérosée, totalitaire et intolérante».

Lors de ce sommet qui a réuni de nombreux intervenants comme Wafa Sultan et Ibn Warraq déjà bien connus par nos lecteurs, mais aussi Mona Abousenna, Shaker al-Nabulsi, Nonie Darwish, Afshin Ellian, Hasan Mahmud, Tawfik Hamid, Shahriar Kabir, Nibras Kazimi, Irshad Manji, Salameh Nematt, Walid Phares, Amir Taheri, Mourad Wahba, et Manda Zand Ervin, une déclaration a été lue par Ibn Warraq, célèbre apostat de l’islam: la déclaration de St. Petersburg.

Les signataires de cette déclaration sont : Ayaan Hirsi Ali, Mona Abousenna, Magdi Allam, Mithal Al-Alusi, Shaker Al-Nabulsi, Nonie Darwish, Afhin Ellian, Tawfik Hamid, Shahriar Kabir, Hasan Mahmud, Raquel Evita Saraswati, Wafa Sultan, Ibn Warraq, Mourad Wahba, Manda Zand Ervin, Bonafsheh Zand-Bonazzi.

-----------

* Nous sommes des musulmans laïques et des personnes laïques de sociétés musulmanes. Croyants, sceptiques et non-croyants, nous sommes engagés dans une lutte sans merci qui oppose non pas l’Occident et l’Islam, mais les principes de liberté et de non-liberté.

* Nous affirmons l’inviolabilité de la liberté de conscience individuelle et nous croyons en l’égalité de tous les êtres humains.

* Nous insistons sur la séparation de la religion et de l’État et le respect des droits humains universels.

* Les traditions de liberté, de rationalité et de tolérance sont ancrées dans la riche histoire des sociétés préislamiques et islamiques. Ces valeurs ne sont pas l’apanage de l’Occident ou de l’Orient; elles forment le patrimoine moral commun de l’humanité.

* Nous ne voyons ni colonialisme, ni racisme ni ce que l'on appelle «islamophobie» dans le fait de soumettre les pratiques islamiques à la critique ou de les condamner lorsqu'elles bafouent la raison ou les droits humains.

* Nous appelons les gouvernements du monde à :

* Rejeter la charia, les tribunaux édictant des fatwas, le gouvernement des religieux et les religions d’État sous toutes leurs formes.

* S’opposer à toutes les sanctions pour blasphème et apostasie, conformément à l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

* Eliminer les pratiques qui contribuent à l'oppression des femmes, telles que l'excision, le crime d’honneur, le voile forcé et le mariage forcé.

* Protéger les minorités sexuelles contre la persécution et la violence.

* Réformer l'éducation religieuse sectaire qui enseigne l'intolérance et le fanatisme à l'encontre des non-musulmans.

* Favoriser un espace public ouvert où tous les sujets peuvent être discutés sans coercition ni intimidation.

* Nous exigeons la libération de l'islam de l’emprise des ambitions totalitaires d’hommes avides de pouvoir, et du carcan rigide de l’orthodoxie.

* Nous enjoignons les universitaires et les intellectuels partout dans le monde à se livrer avec courage à l’étude des origines et des sources de l’islam et à propager les idéaux de la recherche scientifique et de la quête spirituelle libres par le moyen de la traduction interculturelle, de l’édition et des médias de masse.

* Aux croyants musulmans, nous disons : l’islam a un noble avenir en tant que foi personnelle, mais pas en tant que doctrine politique.

* Aux chrétiens, juifs, bouddhistes, hindous, baha’is ainsi qu’aux membres de groupes confessionnels non musulmans : nous sommes à vos côtés en tant que citoyens égaux et libres.

* Et aux non-croyants : nous défendons votre droit inaliénable à la contestation et

* Avant d'être membres de la oumma, du corps du Christ ou du peuple élu, nous faisons tous partie d’une communauté de conscience; nous sommes ceux et celles qui doivent faire leurs propres choix. 

Source: Secular Islam Summit - http://www.centerforinquiry.net/isis/blog/post/SI_Blog/21...