Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2012

LE "115 DU PARTICULIER" AUX COTES DES SDF

115 DU PARTICULIER

115-particulier-03-620x350.jpg

Ce réseau d’entraide aux SDF a été fondé pour pallier à la saturation des centres d’hébergement d’urgence.

Le 115 du particulier est un mouvement citoyen fondé par Brann du Senon et Cédric Lebert. Ils ont passé respectivement un an et quinze ans dans la rue. Ce réseau d’entraide aux SDF et aux victimes de l’exclusion sociale a été fondé en février 2012 pour pallier à la saturation des centres d’hébergement d’urgence et du Samu Social. Il ne s’agit pas de s’y substituer mais de proposer un soutien complémentaire aux SDF, chômeurs, travailleurs précaires acculés à vivre dans la rue.

Un réseau solidaire
Le 115 du Particulier c’est un groupe Facebook de plus de 6700 membres qui se propose de mettre en lien les personnes en quête d’un hébergement temporaire et les associations, structures sociales et particuliers qui peuvent les accueillir. Plus de 1600 personnes ont déjà bénéficié de cette aide dans 22 régions françaises.

Un lieu d’accueil
Sur son terrain, situé en Seine-et-Marne, Brann du Senon a également aménagé des caravanes de récupération pour loger les personnes sans-domicile. Un potager et une mini-ferme ont également été créés pour nourrir les résidents, en complément des invendus que des commerçants solidaires partagent. L’intégration dans une communauté, le travail dans le potager permet de retrouver lien social et dignité avant une mise en relation avec des entreprises d’insertion. Les bénévoles du 115 du Particulier dispensent également des conseils juridiques et administratifs. Cet hiver des maraudes et des tournées alimentaires seront également organisées en Seine-et-Marne.

LIENS

http://gensol.arte.tv/115-particulier/

Les Gamelles du 115 "offrandes du coeur" = http://gensol.arte.tv/115-particulier/2012/10/04/les-game...

Le Monde = http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/02/14/systeme-d-le...

Le Secours populaire reconnaît l'utilité de l'initiative et admet conseiller à ses antennes régionales "d'y jeter un coup d'oeil" = http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120213.OBS1269/1...

Sur Facebook "Offrande du Choeur à Coeur" : http://www.facebook.com/login.php?next=https%3A%2F%2Fwww....

Sur Facebook "115 du Particulier" : https://www.facebook.com/groups/115.DU.PARTICULIER/?ref=t...

09/10/2012

CHRISTIAN FELBER:L'ECONOMIE CITOYENNE

ECONOMIE CITOYENNE.jpg

L’économie citoyenne est un système économique alternatif à l’économie capitaliste de marché et à l’économie centralisée et planifiée : une troisième voie entièrement nouvelle, mais aussi, en partie, une synthèse des deux grands projets historiques....

Lors de la parution du livre, une page Internet traduite en français a été mise en ligne sur laquelle figurent tous les entreprises soutenant le modèleactuellement plus de 150 entreprises de six pays ("pour signifier que ce modèle n’a pas été élaboré seulement dans une tour d’ivoire visionnaire, mais également par la pratique entrepreneuriale", précise l’auteur) : www.gemeinwohl-oekonomie.org.

 VIDEO-Entrevista a Christian Felber: La Economía del Bien Común


LIENS

L’économie citoyenne : un nouveau mouvement a vu le jour

http://www.gemeinwohl-oekonomie.org/fr

Voir aussi :

http://worldpeace.hautetfort.com/archive/2012/01/21/les-e...

25/09/2012

L'ESCLAVAGE EN TERRE D'ISLAM LONGTEMPS RESTE TABOU

MALEK  CHEBEL

esclavage malek chelbel.jpg

**************

TIDIANE N'DIAYE

le genocide voilé.jpg


**************

FRANCOIS REBIERE

Un ouvrage extraordinairement dense, relatant près de 1.200 ans d'esclavage, depuis les premières conquêtes de l'Islam jusqu'au colonialisme européen au 19ème siècle, et ce pour quasiment l'ensemble du bassin méditerranéen. Les érudits n'ont découvert que récemment ce sujet, longtemps tabou puisque - et sa bibliographie le montre - les premiers ouvrages sur l'esclavage en terre d'islam datent des années deux mille. Cependant, son livre donne pour la première fois une synthèse et un nouvel éclairage.

L'autre esclavage.jpg

**************

AU 21e SIECLE, cela reste toujours d'actualité dans le monde, mais heureusement davantage dévoilé

* Les employés du Concorde Opéra à Paris ont organisé la libération d'une femme asservie par une famille de Dubaï. La direction se retourne contre eux.

* http://www.un.org/french/pubs/chronique/2005/numero3/0305...

* http://www.esclavagemoderne.org/


* http://mdame.unblog.fr/category/esclavage/

Malek Chebel (anthropologue musulman) "Parce que je suis un intellectuel musulman, un anthropologue qui défend depuis toujours le droit des personnes et qui combat les tabous de l’islam, je me sens missionné pour dénoncer ce drame de l’esclavage qui a contaminé tous les pays où l’islam a prospéré. A Brunei, au Yémen, dans les pays du Sahel, chez les Touaregs, en Libye, dans le Sud tunisien, en Egypte, en Arabie, en Mésopotamie, à Oman et Zanzibar, au Soudan ou à Djibouti, il n’est en effet pas un lieu gagné par l’islam où ne se soit jamais pratiqué le commerce d’esclaves. 

Aujourd’hui encore le constat demeure affligeant. Je regrette que de nombreux musulmans, arabes ou non, ne semblent éprouver de plaisir, hélas, qu’en accomplissant l’inverse de ce que recommande si clairement le Prophète, et s’emploient sans vergogne à répudier leurs femmes et à mettre en servitude leurs domestiques. Au Koweït comme au Qatar, en Arabie Saoudite ou à Dubaï, l’employeur a depuis longtemps remplacé le négrier. «Esclaves économiques», Philippins, Indiens, Malais, Bangladais se sont substitués aux anciens captifs d’Afrique, Habachis et Zandj. Au Maroc se pose aujourd’hui la question des domestiques, ces «petites bonnes» non rémunérées, corvéables à merci, qu’on réquisitionne jour et nuit, et que les autorités elles-mêmes évaluent à plus de 1 million. Que dire aussi des eunuques à La Mecque ! Oui, en 2007, des eunuques gardent toujours les lieux saints de l’islam !
Soyons clairs, je n’attaque ni un pays en particulier, ni l’islam en tant que religion. Mais son dévoiement, qui n’en finit pas de faire des ravages. Il faut que l’Islam retrouve sa vraie nature et rejoigne enfin les grandes civilisations libératrices."

************

A TELECHARGER

StVincentDePaul-EsclaveChezLesTurcs.pdf

Thomas Pellow dans le Sud de la Barbarie.pdf

ThomasPelleow Marrocan Renegade.pdf

Miguel de Cervantès Saavedra captif à Alger.pdf