Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2014

LA BOLIVIE ET CUBA S'UNISSENT CONTRE LA MAFIA DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

Source : http://www.telesurtv.net/articulos/2014/05/09/presidente-...

1399812923_castromorales.jpg

Le président Evo Morales et son homologue de Cuba, Raúl Castro, se sont donc mis d'accord pour fabriquer des médicaments dans la nation andine et cesser de dépendre des monopoles pharmaceutiques.

Le président Evo Morales a déclaré s'être mis d'accord avec son homologue Raúl Castro pour que la Bolivie et Cuba fabriquent conjointement des médicaments afin d'éviter une dépendance des multinationales.

«Nous avons conclu qu'ensemble, la Bolivie et Cuba, nous allons fabriquer des médicaments en Bolivie, nous allons fabriquer nos médicaments», a affirmé le président bolivien dans une apparition publique, révélant les détails de son entretien avec Castro ce jeudi à La Havane. Morales, qui avait assisté un jour avant à l'investiture du nouveau président du Costa Rica, s'est ensuite rendu sur l'île pour rencontrer son homologue avec lequel il partage «quantité d'opinions politiques et idéologiques».

«Nous ne pouvons pas continuer à importer des médicaments, nous ne pouvons pas rester soumis aux multinationales qui fabriquent des médicaments», a déclaré Morales, affirmant que les deux présidents ont conclu un accord pour «faire un pas important vers l'intégration commerciale et industrielle». La Bolivie importe 70 % des médicaments consommés dans le pays, pour un montant approximatif de 56,4 millions de dollars, selon des données officielles.

Morales, qui a vanté les mérites du système de santé cubain, a expliqué que désormais, les ministres de la Santé des deux pays devront se réunir et travailler de concert pour progresser sur ce terrain. Le président a également ordonné à son ministère d'acheter des médicaments à l'île.

Pendant cette rencontre, les deux mandataires ont échangés leurs points de vue sur des sujets afférant à l'actualité internationale, en particulier à la préparation du prochain sommet du Groupe des 77, qui aura lieu en Bolivie en juin prochain. Ils ont également constaté l'excellent déroulement de leurs relations bilatérales et ont analysé les mesures à prendre pour continuer à les approfondir, rapporte l'Agence Bolivienne de Presse (ABI : Agencia Boliviana de Noticias).
 
Traduit de l'article de TeleSUR par Fabio Coelho de Ficientis pour Croah.fr

http://lapressegalactique.net/2014/05/13/deroute-de-big-pharma-la-bolivie-et-cuba-sunissent-contre-la-mafia-de-lindustrie-pharmaceutique/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

 

http://www.telesurtv.net/articulos/2014/05/09/presidente-evo-morales-anuncio-que-trabajaran-con-cuba-en-la-fabricacion-de-medicamentos-4176.html/#mediabox

El presidente Evo Morales informó que acordó con su homólogo Raúl Castro que Bolivia y Cuba fabriquen medicamentos de manera conjunta para evitar la dependencia de monopolios privados internacionales.

"Hemos acordado que juntos, Bolivia y Cuba, vamos a industrializar medicamentos en Bolivia, vamos a fabricar nuestro medicamento", afirmó el mandatario boliviano en un acto público al revelar detalles de su encuentro con Castro el jueves en La Habana.

Morales, quien asistió la víspera a la asunción del nuevo presidente de Costa Rica, se desplazó luego a la isla para reunirse con su colega, con quien tiene "enormes coincidencias políticas e ideológicas".

"No podemos seguir importando medicamentos, no podemos seguir sometidos a los monopolios internacionales que industrializan medicamentos", dijo Morales, agregando que ambos presidentes acordaron dar "un paso importante en la integración comercial e industrial".

Bolivia importa 70 por ciento de las medicinas que se consumen en el país por un monto aproximado de 56,4 millones de dólares, según datos oficiales.

Morales, quien alabó el avanzado sistema cubano de salud, explicó que ahora los ministros de Salud de ambos países deberán reunirse y coordinar cómo avanzar en el tema. El presidente incluso ordenó a su ministerio comprar medicamentos a la isla.

Durante el encuentro, ambos mandatarios intercambiaron sobre temas de la agenda internacional, en particular la preparación de la próxima Cumbre del Grupo de los 77, que se celebrará en Bolivia en el mes de junio. También constataron el excelente desarrollo de los vínculos bilaterales y analizaron las medidas para continuar profundizándolos, reseñó la Agencia Boliviana de Noticias (ABI).

Les commentaires sont fermés.