Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2014

ELIODOMESTICO... UN ECO-DISTILLATEUR POUR ACCEDER A L'EAU POTABLE

De l’eau de mer qui devient potable avec cette invention Open Source qui va sauver des millions de vies

eliodomestico1.jpg

Le manque d’accès à l’eau potable est l’une des causes principales de mortalité dans les pays pauvres.

Durant ces dernières années, plusieurs efforts ont été déployés pour rendre l’eau de mer potable. Cela nécessitait des centrales qui consommaient énormément d’énergie et était inaccessibles aux pays pauvres.

Le designer italien Gabriele Diamanti, a eu l’idée de rallier deux éléments naturels au service de l’environnement.

Il a crée le « Eliodomestico », un éco-distillateur qui transforme l’eau salée en une eau potable grâce à l’énergie solaire.

Ce projet est destiné aux pays en développement et il permettra à ces populations d’accéder à de l’eau potable à moindre coûts, avec en prime une technique « Open Source ».

Comment fonctionne le « Eliodomestico » ?

eliodomestico.jpg

Chaque dispositif Eliodomestico peut produire cinq litres d’eau potable par jour. Ce qui suffit largement pour une famille de 4 personnes.

Le concept est simple, il suffit de mettre de l’eau de mer (eau salée) durant la matinée dans une chaudière spéciale.

Cette chaudière est étanche à l’eau et grâce au soleil (chaleur) l’eau s’évapore tout au long de la journée.

 La vapeur passe dans un tuyau de raccordement puis se condense dans le couvercle du bac de récupération.

L’utilisateur peut récupérer l’eau fraîche et potable que contient le bac après le coucher du soleil.

Une idée encore plus satisfaisante pour transporter l’eau potable, il suffit de porter le petit bassin sur la tête (une pratique très répandue).

eliodomestico2.jpg

 De quoi est fabriqué Eliodomestico ?

Pas besoin d’énergie nuisible ou d’électricité, Eliodomestico est fabriqué à partir de matériaux simples et largement disponibles. Quant à l’entretien, il est simple.

Le créateur de ce concept a aussi mis cette technologie a disposition de toute personne désirant en profiter. Une sorte d’Open Source de la création et de l’invention qui a participé à l’évolution du savoir humain.

Le designer italien Diamanti explique son projet sur cette vidéo :

Des technologies pareilles pourront changer la vie de millions de personnes qui n’ont pas eu la chance d’avoir de l’eau potable à portée de main.

11/11/2013

MARIA SAADEH DEPUTE SYRIENNE SUR RADIO CAMPUS

Source : http://www.ofci.fr/radio-campus-invite-maria-saadeh-depute-syrienne/
« Radio Campus » invite Maria Saadeh, députée syrienne

L'émission « C'est l'Heure de le mettre » de Radio Campus Lille invitait Maria Saadeh (députée francophone à l'assemblée nationale syrienne, architecte et contact privilégié de l'OFCI en Syrie) en direct de Damas afin de discuter de la situation actuelle en Syrie.
Par Youri Bergoug

01/11/2013

L'AGE REEL D'AICHA LORS DE SON MARIAGE AVEC LE PROPHETE MAHOMET...

Source: http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=15938.15;wap2

http://www.dailymotion.com/video/xblsmd_age-de-aicha-ra-l...


http://www.dailymotion.com/video/xbo694_quel-age-avait-ai...



http://www.dailymotion.com/video/xbqhro_18-19-ans-ou-l-ag...



"On va essayer dans ce texte, de présenter des preuves solides pour démentir cette histoire inventée par Hisham ibn’Urwah pour purifier ainsi l’image de notre Saint prophète Mohammed «que la paix et la prière soient sur lui» ".

Par le Dr Ahmed Amine

Remarque préliminaire

Afin de ne pas alourdir la lecture du texte, je n’ai pas mentionné après l’énonciation du prénom du prophète(*) ou de Son titre, la formule «que la paix et la prière soient sur lui».
Je compte néanmoins sur le lecteur (musulman) pour formuler cette marque de respect dans son coeur. Il en est de même pour tous les compagnons, il est d’usage de dire «que Dieu soit satisfait de lui» ou «d’elle».


LE MYTHE EXPOSE :

La plupart des Musulmans acceptent aveuglement et sans se poser trop de questions l’histoire du mariage de notre prophète(*) avec une gamine de 9 ans nommée Aïcha.

Les musulmans préfèrent ne pas soupçonner les récits ayant relatés cette propagande comme tant d’autres, même si ces récits humains contredisent explicitement le noble Coran et le bon sens, sous prétexte que c’est relaté dans tel ou tel recueil «Sahihs» (sahih = authentique).

Entourés d’un halo de sacralité depuis des siècles, ces recueils ne sont que la compilation de récits sensés remonter au prophète(*) ou à ces compagnons, faits par des humains et dont la sélection n’est en fin de compte basée que sur l’arbitraire de ces personnes.

Le prophète(*) était un homme exemplaire. Toutes ses actions étaient des plus vertueuses ; sa morale était le noble Coran et il ne pouvait en aucun cas épouser une innocente fille de neuf ans. Ceci doit nous conduire à creuser pour chercher la source de cette erreur, partir de l’idée que l'âge de Aïcha lors de son mariage a été faussement rapporté dans la littérature des hadiths.

LIRE LA SUITE