Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2009

MARCHE MONDIALE CAMPAGNE D'ADHESION A PARIS - 11 & 18 AVRIL 2009

Les Parisiens adhèrent à
la Marche Mondiale
pour la Paix et la Non-Violence

18-04-09

http://www.dailymotion.com/video/x92kic_mm-adhesion-paris-18-avril-2009_news

11-04-09

26/03/2009

IL EST TEMPS QUE LA PAIX ET LA NON-VIOLENCE ENVAHISSENT LA PLANETE !

http://www.youtube.com/watch?v=jSW0qnANcXE&feature=player_embedded

PARIS - BEAUBOURG 21 MARS 2009

arrêtons la guerre en Irak
et toutes les guerres !


PAIX PLANET.jpg6 ans après l’anniversaire d’une guerre qui n’aurait jamais dû commencer, nous sommes réunis sur cette place rebaptisée PLACE DE LA PAIX, en coprésence avec d’autres pays et d’autres villes, pour affirmer une fois encore : arrêtons la guerre en Irak et toutes les guerres !

En 2003 nous avons protesté avec d’autres, participant ainsi aux grandes mobilisations en faveur de la paix en Irak. Aujourd’hui nous le faisons avec encore plus de force et d’autorité morale car l’invasion de l’Irak et l’occupation qui en a découlée ont amené le chaos et la violence : des millions de morts et de déplacés. Aujourd’hui encore le quotidien du peuple irakien reste un enfer : chômage grandissant, présence de mines, d’obus, de munitions, multipliants encore le nombre de victimes.

En plus de l’Irak, il y a l’Afghanistan, le Moyen Orient et une trentaine d’autres guerres, plus ou moins déclarées.

TOUTES CES GUERRES SONT ILLEGALES et exigent comme réponse :

1- Le retrait des territoires occupés et le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

2- La réduction proportionnelle des armes conventionnelles

3- L’élimination totale des armes nucléaires.

Mais il n’y a pas que les guerres déclarées. Dans ces moments de crise économique généralisée, des groupes guerriers qui sont en train de perdre l’hégémonie mondiale, veulent exacerber les tensions jusqu’à leur limite comme ils l’ont fait récemment avec l’invasion de Gaza. Tout est prêt pour l’utilisation des armes nucléaires de basse portée dans les conflits conventionnels, comme l’ont affirmé des leaders politiques. Si ce pas est franchi nous aurons un scénario similaire à celui de l’Irak mais à l’échelle mondiale.

Plus de 1500 organisations du monde entier adhèrent à l’initiative. Parmi elles, Abolition 2000, Maires pour la Paix, La Fondation pour la Paix, la Fondation Culture de Paix, ainsi que des personnalités comme la présidente du chili, Michelle Bachelet, Stjepan Mesic, Desmond Tutu, le Dalaï Lama, et des intellectuels comme Noam Chomsky, Federico Mayor Zaragoza, ou des artistes comme Viggo Mortensen, Yoko Ono, Lou Reed, Zubin Metha. Plus prêt de nous, en France, Danielle MITERRAND, Stéphane HESSEL, Graeme Allwright...

Aujourd’hui la seule issue est la non-violence. Cela veut dire explorer le plus possible les chemins de la négociation, de l’accord, du dialogue, et abandonner définitivement la voie de la violence et de la guerre. Ceux qui appuient cette démarche non-violente sont chaque jour plus nombreux à se manifester. Les états devront renoncer définitivement à la guerre comme mode de résolution des conflits. Des pas ont été accomplis dans le passé grâce à l’action de leaders non-violents comme Gandhi ou Martin Luther King par exemple.

Il y a quelques jours, la lutte non-violente de Europe For Peace et du Mouvement Non-Violent contre les bases a obligé le gouvernement tchèque à retirer les traités d’installation du radar anti-missiles américain en République Tchèque et d’arrêter le processus de ratification par le Parlement.

La seule issue c’est la non violence.

Refusons la violence comme mode de résolution des conflits, c’est alors seulement que nous sortirons définitivement de la préhistoire humaine.

En réponse à cette situation extrêmement dangereuse Monde Sans Guerres a lancé une Marche Mondiale pour la Paix et la Non Violence, qui, si elle continue à se développer à cette vitesse, deviendra la plus grande manifestation mondiale de l’histoire en faveur de la paix.

11/03/2009

RENCONTRE DES SIGNATAIRES DE LA MARCHE MONDIALE A PARIS

Le 10 mars 2009 a eu lieu,

à Paris, la rencontre des premiers

signataires en France

de la Marche pour la Paix

et la Non-violence.

http://www.youtube.com/watch?v=5GOGjBqwEz0&feature=player_embedded

La Marche Mondiale pour la Paix et la Non-Violence passera par la France dans quelques mois !

DD.jpgMardi 10 mars, sur la péniche «La Balle au bond», s'est tenue en plein coeur de Paris la rencontre des premiers signataires et promoteurs de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence, à quelques mois de son passage en France. Cette rencontre s'est déroulée en présence de personnalités, d'organisations nationales comme Abolition 2000, Action Citoyenne pour le Désarmement Nucléaire, Colibri, Gandhi international et une trentaine d'associations locales.

Madame Mitterrand a rappelé que «la violence était un phénomène naturel, mais que l'homme était né intelligent, doué de raison et c'est pour cela qu'il est capable d'organiser des actions comme cette Marche», Marche qui commencera le 2 octobre 2009 en Nouvelle Zélande pour arriver le 2 janvier en Argentine, traversant les 6 continents et plus de 100 pays.

AD.jpgAlain Ducq, porte-parole de la Marche Mondiale France, a souligné l'urgente nécessité dans ce moment de crise et de prolifération d'armes nucléaires, de produire un saut de conscience global et planétaire en faveur de la paix, mais qu'il serait naïf de croire que la paix pouvait se construire sans la méthodologie de la non-violence active. Le moment historique est celui de «la convergence de la diversité» : le grand nombre de personnalités et organisations d'horizons différents ayant adhéré, en France et dans le monde, en est une parfaite illustration : organisation des Prix Nobel pour la Paix, les Maires pour la paix, Amnesty International de différents pays, plusieurs chefs d'état, des artistes comme Daniel Barenboïm, le chanteur Juanes, et en France Christiane Taubira, Stéphane Hessel, Susan George, Graeme Allwright...

Alain Ducq a également insisté sur l'importance de l'action concrète au quotidien en donnant la parole aux organisations et associations pour qu'elles exposent leurs initiatives dans le cadre de la Marche. Parmi les plus significatives : une campagne pour créer une convention d'élimination des armes nucléaires, la marche des banlieues européennes, des cours sur la non-violence inclus aux programmes scolaires, des manifestations artistiques et culturelles.

Pour terminer, il a rappelé l'objectif général au-delà de la Marche : la construction d'une Nation Humaine Universelle.