Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2010

RAPPORT MSG : CONFERENCE DU TNP A NEW-YORK

Rapport de Monde Sans Guerres depuis la conférence du Traité de Non Prolifération à New York


10 mai 2010

français.jpgINTRODUCTION
En février 2010, après la fin de la Marche mondiale, une liste mail a été créée et ceux intéressés par le thème du TNP ont été invités à s’y inscrire.
Le calendrier d’événements à NY était le suivant :
30 Avril et 1st Mai – conférence des ONG
2 Mai – Marche dans New York vers les bâtiments de l’ONU
3 Mai – 2h Mai – conférence du TNP à l’ONU
4 Mai – Présentation du documentaire de MSG à l’intérieur et à l’extérieur de l’ONU
8 Mai – Réunion Annuelle de Abolition 2000
Notre but cette année était de remplir notre engagement fait pendant la MM que MSG remette à l’ONU la Flamme de l’Abolition qui a voyagé autour du monde, de projeter pour la première fois le documentaire sur la MM, et de promouvoir le livre de la MM, dont une version provisoire a été apportée d’Espagne et distribuée.

DELEGATION
46 amis de 16 pays ont demandé à se joindre à la délégation à l’ONU, en plus des amis présents au premier week-end.
Finalement nous étions plus ou moins 15 personnes d’Italie, Irlande, République tchèque, Pérou, Royaume Uni, Pologne, Belgique, Canada et USA. L’expérience d’être ensemble pendant quelques jours a été très utile pour renforcer les liens entre nous et « l’esprit de corps » de MSG.
La délégation a été presque entièrement logée dans les maisons d’humanistes à New York. En plus de réduire les frais, cela a permis d’approfondir l’amitié et d’échanger entre amis de différents pays.

ACTIVITES
Conférence des ONG
Notre intention était de donner un atelier et une projection dans la conférence des ONG, de participer à la Marche du 2 mai, et de donner un autre atelier et projection à l’ONU.
Finalement nous avons eu un espace pour montrer le documentaire de la MM et ont assisté à cette projection surtout nos propres gens. Cependant ceux d’entre nous qui y ont assisté ont été très touchés par le documentaire.
Pendant la conférence des ONG MSG était aussi très visible parmi les bénévoles disponibles pour aider les gens pour les informer et les enregistrer. Ceci a été apprécié par les organisateurs de la conférence.

Marche du 2 Mai
Pendant la MM nous avons transporté 2 torches de bois fabriquées en nouvelle Zélande. Ces torches ont été utilisées lors de nombreux événements institutionnels de la MM, notamment pendant le Sommet des Prix Nobel à Berlin. Elles ont été allumées avec une torche qui venait d’Hiroshima.
Notre engagement avec les torches était de les apporter à New York pour la conférence du TNP. Les organisateurs de la marche ont fait un événement au début de la marche dans lequel le Maire Akiba d’Hiroshima a parlé. 5 torches faisaient partie de la marche, y compris les 2 torches de la MM et le porte parole de la MM, Rafa de la Rubia, était présent sur l’estrade avec le logo de MSG clairement visible.
La MM et MSG étaient clairement visibles pendant la marche, avec des gens portant de nombreux drapeaux et banderoles venus de différents pays.

A la fin de la marche, Rafa a fait partie d’une petite délégation qui a été rendre visite à Sergio Duarte, Haut Commissaire au désarmement de l’ONU. Rafa a pu parler de la MM et expliquer sa signification. La torche que Rafa a apportée de Punta de Vacas à la fin de la MM restera conservée à l’ONU à New York dans le bureau de Sergio Duarte.

CONFERENCE DU TNP
En février, nous avons cherché à avoir un espace dans une salle spécialement dédiée aux ONG pour montrer le documentaire de la MM et donner un atelier. A cette période il n’y avait plus de disponibilité et nous avons donc mis l’énergie à chercher un lieu à l’extérieur de l’ONU.
Une semaine avant la conférence nous avons découvert que la salle des ONG était disponible le mardi 4 mai et nous l’avons donc réservée. Cependant il est apparu que cela tombait en même temps qu’une réunion organisée par les Maires pour la Paix dans une autre salle, donc l’assistance à notre événement n’a pas été bonne, avec seulement 2 personnes qui n’étaient pas reliées à MSG.

Cependant, pour mettre ceci dans son contexte, lors d’un événement organisé par PNND avec la présence du secrétaire général de l’ONU, seulement 20 personnes environ ont assisté.

Projection du Documentaire
Pendant la marche du 2 mai, nous avons distribué 500 flyers invitant à un événement le 4 mai dans lequel nous projetions le documentaire de la MM. Les New-yorkais ont aussi contacté les personnes qui avaient été impliqués avec eux dans la MM.
Mardi soir, après la journée passée à l’ONU, nous avons projeté à nouveau le documentaire. Le public était d’environ 15 personnes.
Après la projection a eu lieu un échange et les amis de New York ont invités chacun à s’impliquer dans MSG aux USA.
Assemblée Générale Mondiale de Abolition 2000.
L’Assemblée générale d’Abolition 2000 s’est tenue dimanche 8 mai toute la journée. Environ 80 représentants d’organisations anti-nucléaires y ont pris part.

Pendant la confirmation du Conseil Global, Tony Robinson de MSG a été invité à faire partie du Conseil Global et cette invitation a été acceptée. Cette inclusion est en attente de ratification par l’Equipe de Coordination Mondiale nouvellement élue après consultation de tous les membres de droit.

RELATIONS
Avec le temps, et en particulier à partir du travail fait avec la MM, MSG a développé quelques bonnes amitiés avec d’autres personnes dans le monde anti-nucléaire. Un bon nombre d’amis étaient présents à New York et nous avons pu remercier ces personnes pendant l’Assemblée d’Abolition 2000.
Une mention spéciale doit être faite de l’organisation française ACDN (Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire) et son président Jean marie Matagne qui a participé à la MM en France, a assisté à la projection de notre documentaire à l’ONU et a ensuite recommandé que MSG rejoigne le Conseil Global d’Abolition 2000.

AU SUJET DE LA CONFERENCE DU TNP
En synthèse, nous voyons qu’il est difficile d’imaginer que le processus de l’ONU pour éliminer les armes nucléaires réussisse. Le processus du TNP est faussé et même pas tous les états nucléaires ne sont présents aux réunions ; l’impression est que malgré les déclarations en faveur du désarmement nucléaire faites par le Secrétaire Général de l’ONU, il n’y a pas de réelle volonté d’avancer dans cette direction. L’appel des organisations anti-nucléaires pour une Convention sur les armes nucléaires afin d’éradiquer les armes, selon les lignes du traité d’interdiction des mines, semble être impératif et devrait être fait immédiatement en incluant toutes les nations. Ceci est le but d’Abolition 2000.

La campagne ICANW.org semble être une excellente campagne qui peut être chaudement soutenue par MSG. Le 5 juin, il y a une Journée Mondiale d’Action pour l’Abolition des Armes Nucléaires et pour une Convention sur les Armes Nucléaires ; il pourrait être intéressant que MSG participe à l’organisation de quelques événements (http://www.nuclearabolition.org/)
Il est clair aussi que le processus d’élimination des armes nucléaires est voué à l’échec à moins qu’il n’y ait un mouvement social d’une puissance suffisante pour pousser à l’éradication des armes nucléaires et c’est ici que MSG entre en jeu. Pour MSG les armes nucléaires ne sont pas la seule préoccupation mais il serait bon que tous nos militants soient conscients des thèmes et il serait bon que MSG adhère à la campagne ICANW.org comme une partie de nos activités à venir.


Une observation finale, la composition générationnelle du mouvement pacifiste et anti-nucléaire est surtout faite de personnes âgées et de très peu de jeunes. 2tant donné que des appels pour l’environnement, le réchauffement climatique etc. sont beaucoup plus acceptés parmi les jeunes, peut-être serait-ce une bonne idée pour MSG d’essayer de relier l’industrie de l’armement et les dommages environnementaux en plus des dommages humains.

28/05/2010

LE CHEMIN INTERIEUR

http://www.dailymotion.com/video/xbo0s6_annick-de-souzenelle-et-le-chemin-i_creation#from=embed

EXTRAIT DE LA VIDEO

* Il n’y a pas de péché originel. Cela n’existe pas cette histoire-là. En fait c’est nous qui avons à chaque instant à choisir entre la vie et la mort. Alors je crois qu’il faut que nous rétablissions complètement notre regard sur ces textes sacrés pour comprendre que nous ne sommes pas les victimes de quelque chose qui s’est passé il y a des milliers d’années. Nous sommes responsables, dans l’instant, de faire ce choix : ou la vie, ou la mort...

* ... La vie est l’intégration de tout ce potentiel d’énergie. La vie est faite de ça. Ce que d’ailleurs les physiciens de la physique quantique disent aujourd’hui aussi ! La Bible nous le dit depuis toujours mais nous ne savions pas le lire.

* ... Nous avons à devenir des HOMMES. L’arbre de la connaissance que nous sommes, n’est pas celui du bien et du mal. Il est celui de ce qui s’accomplit de nous, de ce qui émerge à la lumière, au conscient, de ce qui est encore dans le potentiel.


* C’est qu’il y a en nous toute une information, comme le gland qui contient toute la promesse du chêne, et comme nous ne le savons pas, nous contrevenons continuellement à cette information. D’où les maladies, d’où les drames, d’où toute la souffrance !!

25/05/2010

LE FEMININ DE L'ETRE

http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=807


LE FEMININ DE L'ETRE

Qui mieux que l’auteur du
Symbolisme du corps humain (éd. Albin Michel) pouvait nous faire partager l’appel de la gestation intime?

* Nous avons tous à "Devenir"...

* L’Homme d’aujourd’hui n’est pas l’Homme définitif. Pour l’instant l'Homme est très identifié à son inconscient... Mais une lente montée de conscience se fait depuis le début des temps et se fera jusqu’à la fin des temps. L’Homme est comparable à un arbre qui grandit et dont la sève monte. Le thème de la fécondité est donc essentiel. Mais on a trop longtemps confondu le fruit de cet arbre, et donc l’objet même de la fécondité, avec l’enfant qu’un couple met au monde.

* L’enfant est béni, mais il n’est pas le but, il n’est pas le fruit. Dans mes ouvrages, j’ai souvent mis l’accent sur ce qui est dit de la création de l’Homme - de l’Adam - dans la Genèse : "A l’image de Dieu" et" mâle et femelle il est créé". Il est bien entendu qu’à un tout premier niveau, celui du sixième jour qui voit aussi l’apparition des animaux de Terre, Adam est comme ces derniers, "mâle et femelle", dans les catégories biologiques, et voué à la procréation. Mais à un autre niveau qui fera l’objet du septième jour, l’Homme en tant qu’image de Dieu est appelé à faire un passage essentiel dans la réalisation de cette image, et le vocable "mâle et femelle" prend alors une tout autre signification : est "mâle" celui (ou celle) qui "se souvient" de cet autre "côté" de lui-même (et non d’une "côte" !) lourd de l’image divine ; il s’agit dans ce pôle "femelle", d’un féminin intérieur à tout être humain, côté voilé de lui parce qu’encore inconscient mais riche d’un potentiel inouï.

* Epouser ce féminin-là pour faire grandir "l’image" - comme grandit en effet un enfant dans un ventre maternel - pour atteindre à la "Ressemblance à Dieu", est alors la vocation réelle de l’Homme (hommes et femmes). Nous pouvons prolonger l’analogie et dire que l’état de "Ressemblance" est celui d’un enfant intérieur prêt à naître au neuvième mois d’une gestation essentielle. A ce terme, ce qui n’était que potentiel est réalisé, l’inconscient est transmuté en conscience. L’arbre a donné son fruit : l’Homme déifié.

* Là est la vraie fécondité.

* Malheureusement, je lis encore aujourd’hui de nombreux ouvrages de théologiens qui continuent de confondre ce féminin des profondeurs en chacun, avec la femme extérieure qu’alors on voile d’une façon ou d’une autre...

LIRE LA SUITE