Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2010

UN MILLION DE RECLAMATIONS POUR SUPPRIMER LES ARMES NUCLEAIRES

http://www.youtube.com/watch?v=WkmmPlTgnac&feature=player_embedded

A Million Pleas to free the world from nuclear weapons

Un million de réclamations pour supprimer des armes nucléaires

Upload your plea here

Million pleas video

http://www.millionpleas.com/

Cette vidéo a été commencée par un groupe d'écoliers de Hiroshima, au Japon et est adressée aux 9 pays qui possèdent toujours des armes nucléaires. Nous demandons aux gens (au peuple) du monde entier de télécharger un clip vidéo entre eux disant le mot "s'il vous plaît". "Le plaît" sera alors édité dans une longue lettre de chaîne virtuelle, qui agira comme une pétition pour supprimer des armes nucléaires, dans le monde entier.

La campagne est une initiative d'ICAN, la Campagne Internationale pour Y supprimer des armes Nucléaires et des lancements de la 65ème année anniversaire du bombardement de Hiroshima et Nagasaki. Ajoutez s'il vous plaît votre voix à la campagne et aidez-nous en étendant la campagne dans vos réseaux.

--------

This video has been started by a group of schoolchildren from Hiroshima, Japan and is addressed to the 9 countries still in possession of nuclear weapons. We’re asking people from all over the globe to upload a 2 second video clip of themselves saying the word “please”. The “pleases” will then be edited into a long virtual chain letter, which will act as a petition to abolish nuclear weapons, worldwide.

The campaign is an initiative of ICAN, the International Campaign to Abolish Nuclear weapons, and launches in this the 65th anniversary year of the bombing of Hiroshima and Nagasaki. Please add your voice to the campaign, and help us by spreading the campaign within your networks.

http://www.millionpleas.com/

http://www.icanw.org/

http://www.icanfrance.org/

04/08/2010

POUR UN MONDE SANS ARMES NUCLEAIRES

COMMEMORATION
DES BOMBARDEMENTS
D’HIROSHIMA ET NAGAZAKI

Vendredi 6 août 2010
de 18H30 à 22h

RV : Place Joachim-du-Bellay
(Près de la Fontaine des Innocents)
75001 Paris
Métro : Rambuteau, Les Halles, Châtelet)

6 aout 2010 Il y a 65 ans, le 6 aout 1945, explosait la première bombe nucléaire instantanément 80000 personnes. Aujourd’hui, en dépit du Traité de Non Prolifération Nucléaire, 9 pays détiennent l’arme nucléaire et cherchent à en garder le monopole. De nombreux autres tentent d’acquérir cette arme de l’Apocalypse.

Nous voulons un autre futur ! Nous voulons vivre dans un monde humaniste et non-violent !!

INVITATION A TELECHARGER

COMMUNIQUE DE PRESSE DE MSG.PDF

 

18H30 à 20H : Diffusion et animation artistique

19H45 : Acte de commémoration

20H : Projection du documentaire sur La Marche Mondiale pour la Paix et la Non-Violence (Durée 40 min)

ACTE MSG 6 AOUT.jpg

02/04/2010

TEMOIGNAGE DE M. SUMETERU SURVIVANT DE NAGASAKI

LES ETRES HUMAINS NE PEUVENT PAS COEXISTER AVEC LES ARMES NUCLEAIRES

TANIGUSHI Sumiteru
Confédération Japonaise des Organisations de Victimes des Bombes A et H (Nihon Hidankyo)

Voici le témoignage de M. Tanigushi Sumiteru - témoignage très émouvant d'un survivant de Nagasaki - qui se rendra à New York le 05 MAI 2010 pour parler devant les délégués à l'ONU du TNP (Traité de Non-Prolifération des armes nucléaires).

Monsieur le Président, Messieurs les délégués et chers amis,

TAMAGUSHI SIMETERU.jpgJe suis Tanigushi Sumiteru, un Hibakusha* de Nagasaki. Merci beaucoup de me faire l’honneur de pouvoir parler devant vous de la part des 230.000 survivants de la bombe A, et des ONG pacifistes du monde.

En 1945 j’avais 16 ans. Le matin du 9 Août, j’étais en bicyclette à 1,8 km au nord de ce qui allait devenir l’épicentre de l’explosion de la bombe atomique. Quand la bombe a explosé, j’ai été brûlé sur tout le dos par les intenses rayons de chaleur de 3.000 à 4.000 degrés Celsius, et j’ai aussi été exposé à une radiation invisible. Le moment suivant j’ai été projeté avec ma bicyclette sur environ 4 mètres, et écrasé au sol par le souffle de la bombe.

LIRE LA SUITE